• Groupe de Liaison et d'Information Post Polio

Psychologie

Surpasser la normalité

Les polios ne sont pas simplement parvenus à la “Normalité“, mais ils l’ont véritablement surpassée.

En s’identifiant à des modèles et à des idéaux inattaquables de perfection, en évacuant ce qui en eux ne correspondait pas à ces valeurs, ils ont élaboré des mécanismes de défense adaptatifs (compensation et surcompensation, minimisation, négation, refoulement) qui ont contribué à leur donner confiance en eux et les a conduits à un niveau de fonctionnement optimum. certains auteurs qualifient ce conditionnement comportemental de « comportement type A ». ils le caractérisent comme «  un évitement actif de la punition par des individus engagés dans une lutte chronique pour surmonter les barrières environnementales contre les efforts opposés d’autres choses ou personnes ».

Ils estiment que ce comportement de type A (sous-tendu par une faible estime de soi et une perte de contrôle) vise en partie à prévenir la critique et à se protéger contre les sentiments d’échec : essai pour parvenir à la Normalité (surcompensation), il est physiquement et émotionnellement stressant.

Des études ayant par ailleurs montré que les première et deuxième causes majeures des SPP (Syndrome Post-Polio) étaient l’effort physique excessif et la tension émotionnelle (apparitions fréquentes du SPP à la suite de chocs émotionnels : hospitalisation, divorce, chômage, etc.), ils mettent en évidence l’importance de la nature psychologique du SPP.

Après ces propos, je me bornerai…
– à renvoyer le lecteur à la réflexion sur « corrélation et relation de causalité »,
– à souligner la nature biophysique du SPP, ce qui devrait inciter les anciens polios comme le corps médical à envisager une assistance matérielle aussi bien qu’un soutien psychologique dans leur prise en charge du SPP,
– à exprimer aussi combien, en dépit de leur intérêt et de leurs apports indéniables, ces recherches américaines peuvent nous paraître caricaturales, à nous Français, par leur méthode codifiante et leur modélisation de schémas comportementaux toujours réducteurs, surtout appliqués aux Sciences Humaines…

À lire également :