• Groupe de Liaison et d'Information Post Polio

Une soirée très appréciée à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la polio

 

 

161029_091216_0

La soirée s’est déroulée à la Mairie du 10ème à Paris. Elle a commencé par la présentation de l’association et un bref aperçu de ce qu’a pu être parcours de vie d’une personne atteinte par le virus de la polio dans son enfance.

Ensuite, Mr le Professeur Yelnik a dressé un tableau très éclairant de la pathologie et de son traitement – en phase aiguë à l’aide de documents d’archives très émouvants – et en phase de « croisière », celle que nous traversons tous au jour le jour.

Il a en particulier insisté sur la nécessité de la rééducation – phase ciblée, 10 à 15 séances, programme individualisé – pour maintenir le potentiel musculaire, sans négliger les exercices au quotidien.
Il nous a fait un long topo sur le SPP (syndrome post-polio), soit la perte brutale et rapide de force musculaire, qui est pour lui le symptôme majeur, à associer à une grande fatigue, l’intolérance au froid, les crampes, les douleurs, les problèmes de déglutition et/ou de sommeil.

L’assistance – venue d’horizons divers (kinés- ergos- infirmiers-sociologue- psychologue -représentants d ‘associations liées au handicap , dont le Président de « British Polio Fellowship », association britannique de soutien aux « survivants » et bien sûr adhérents) a été très attentive. Beaucoup ont pu ainsi rafraîchir – voire constituer – leurs connaissances sur la pathologie.

Un immense merci au Professeur Yelnik pour sa contribution généreuse à la diffusion du savoir sur cette pathologie.

Après cette première partie didactique, place au buffet – type auberge espagnole – puis à la musique avec tout d’abord le groupe Saminchay dirigé par notre adhérente Sonia Acurio. La salle des fêtes a résonné de leurs tambours, flûtes, voix et autres guitares, un pur moment de joie qui a entraîné dans la danse plus d’un participant – dont une de nos adhérentes en fauteuil qui a fait une prestation époustouflante !

20161024_200801

Puis la chorale Popayan, dirigée par Hernan, a pris le relais : une vingtaine de choristes nous ont fait voyager à travers le continent latino-américain au fil de leurs chants enlevés et si harmonieux, jusque dans la forêt amazonienne où les oiseaux s’en donnaient à cœur joie !

Ces deux prestations furent un régal pour les oreilles mais aussi pour le cœur.

Les quelques 70 ? 80 ? personnes présentes sont reparties guillerettes d’avoir marqué la journée et d’avoir partagé ce moment. La réussite de cette soirée a reposé pour une immense part sur la bonne volonté, la disponibilité et l’efficacité de l’équipe de la Mairie du 10ème arrondissement. Qu’ils soient tous chaleureusement remerciés !

Sylvie TARARBIT

Correspondante du GLIP sur l’Ile de France